Logiciels CFAO   Secteurs d'activité   Cas clients   Métal Découpe Service

RSS
La machine de découpe plasma Microstep PLS avec le système HPR 400XD installée chez MDS en été 2012 par CSTA, capable de découper des formats de 2500 X 14500.
« Du fait de nos délais très courts, il est difficile de regrouper des commandes, il est donc essentiel de pouvoir compter sur un logiciel d’imbrication performant, mais aussi de pouvoir gérer facilement les tôles entamées que cette organisation a tendance à engendrer »
« Compte tenu de nos exigences de qualité, la capacité à piloter le TruHole™ a été un argument décisif dans le choix d’Alma »

La CFAO Alma accompagne le développement de Métal Découpe Service

La société de sous-traitance Métal Découpe Service (MDS) a construit son succès sur la réalisation de prestations tôlerie complètes (découpe plasma et laser, cisaillage, pliage, poinçonnage, sciage, roulage…), en misant sur le service de proximité et des délais très courts. Du nucléaire à l’agro-alimentaire, MDS intervient pour de nombreux secteurs d’activités autour de Pierrelatte (Drôme). MDS s’est équipé en 2012 du logiciel act/cut en même temps que d’une seconde machine de découpe plasma Microstep. Installé sur 3 postes de travail, act/cut pilote aujourd’hui les machines plasma et un laser Amada. De ses performances en imbrication à la gestion des tôles entamées en passant par le pilotage de la technologie TrueHole™ d’Hypertherm, act/cut procure de réels gains de productivité qui accompagnent le développement de cette petite mais dynamique entreprise. Et de nouveaux projets sont dans les cartons…

Située entre le canal Donzère-Mondragon et le Rhône, toute proche du site nucléaire du Tricastin, la ville de Pierrelatte (Drôme) est le siège de MDS, une petite entreprise de transformation de produits plats et longs en aluminium, inox et acier. « Notre créneau : assurer une prestation tôlerie complète dans des délais très courts (48-72h) et opérer dans un rayon de 50 km pour garantir un service optimal à nos clients », indique Michel Vaultier, gérant. MDS intervient en premier lieu dans le secteur nucléaire, auprès des sous-traitants et co-traitants d’AREVA, mais aussi dans le bâtiment, la construction métallique ou l’agro-alimentaire. Son parc de machines de tôlerie se compose notamment d’un laser Amada X1 LC3015 NT, d’une poinçonneuse Amada Europe 258, d’un plasma Microstep modèle Microcut, d’un plasma Microstep modèle PLS avec HPR 400XD et d’une plieuse Colly.

 

Un cahier des charges exigeant

Au moment de l’acquisition de la seconde machine plasma début 2012, MDS a souhaité remplacer le logiciel initialement fourni par le constructeur slovaque Microstep, jugé insuffisamment performant. Outre le fait que le logiciel act/cut offrait la possibilité de programmer la machine laser Amada et donc de rationaliser la programmation, la solution Alma a répondu à tous les besoins exprimés dans le cahier des charges : permettre la gestion du stock matière ainsi que des chutes et des squelettes, améliorer les performances en imbrication (taux de chute et temps de calcul), diminuer les temps de programmation et calculer automatiquement le poids des pièces pour faciliter l’élaboration des devis. Régulièrement amenée à découper des logos ou des enseignes, MDS souhaitait également s’équiper d’un logiciel permettant la vectorisation de lettres et de logos, ce qu’offre Alma avec son module act/sign.

Partenaire d’Alma depuis 2008 et revendeur en France et au Maghreb des machines Microstep, CSTA a fourni à MDS le logiciel Alma en même temps que la machine plasma Microstep PLS. Après que CSTA se soit chargé d’installer le logiciel et de former les utilisateurs aux fonctions de base et propres au plasma, Alma est intervenue chez MDS pour assurer un complément de formation sur les fonctionnalités liées au laser Amada.  

 

Une solution de FAO complète

En service depuis juillet 2012, la solution Alma installée sur trois postes de travail (trois licences fixes) se compose du logiciel act/cut Pro en technologie Laser et Oxycoupage/Plasma, du module act/shapes (développées de chaudronnerie), du module act/sign (transformation de lettres et logo en contours à découper) et d’une interface DSTV. Cette dernière permet d’exploiter directement les pièces transmises par des clients équipés d’un logiciel de CAO dédié à la charpente métallique. Cette interface gère automatiquement le marquage du nom de la pièce et créé les lancements en imbrication à partir des quantités à produire indiquées dans le fichier DSTV.  

Le logiciel Alma s’est vite imposé comme un outil précieux. Les trois utilisateurs, très polyvalents puisqu’ils assurent à la fois des tâches de Bureau d’Etude, d’élaboration de devis, de préparation et de lancement, ont été rapidement opérationnels. act/cut est parfaitement adapté aux technologies laser et plasma qu’il est facile de gérer en parallèle. Le logiciel gère la programmation de la fonction TrueHole™ d’Hypertherm - que Microstep exploite sous licence sur ses machines plasma - qui améliore significativement la qualité de découpe des trous. « Compte tenu de nos exigences de qualité, la capacité à piloter le TruHole™ a été un argument décisif dans le choix d’Alma », précise Michel Vaultier. La gestion des chutes et des squelettes avec act/cut est également très importante : « Du fait de nos délais très courts, il est difficile de regrouper des commandes, il est donc essentiel de pouvoir compter sur un logiciel d’imbrication performant, mais aussi de pouvoir gérer facilement les tôles entamées que cette organisation a tendance à engendrer », ajoute-t-il.

 

Accompagner le développement de l’entreprise

MDS est en plein développement, en témoigne l’achèvement de la construction d’un second atelier qui permet d’accueillir de nouvelles machines. Le logiciel Alma est au cœur de la stratégie de croissance de l’entreprise. La troisième licence d’act/cut a permis d’anticiper la hausse de l’activité de découpe et de nouveaux projets sont prévus dans les mois à venir. Le post-processeur pour la poinçonneuse Amada sera intégré à act/cut, qui pilotera alors toutes les machines de découpe/poinçonnage de l’entreprise. La mise en place d’une interface directe entre l’ERP Genesis et act/cut évitera la ressaisie des stocks et des ordres de fabrication, permettant ainsi d’éliminer les risques d’erreur et de gagner du temps. Et le nouveau logiciel de devis tôlerie d’Alma qui sera commercialisé début 2013 intéresse aussi particulièrement Michel Vaultier. « Nous sommes une petite entreprise, tout le temps et toute la précision que le logiciel nous permet de gagner sont bons à prendre ! » conclut-t-il.

Plan du site | Mentions légales | Politique de confidentialite | Conditions Générales de Vente
Copyright © 2018 Alma | Tous droits réservés