Almacam : poste atelier et planificateur

Piloter la découpe des tôles sur le poste atelier et planifier la charge des machines.

Ce module d’Almacam permet aux opérateurs machine de déclarer les début et fin de coupe de chaque tôle à découper sur les machines dont ils ont la charge.

Pour choisir l’ordre des tôles à découper, les opérateurs disposent pour chacune du programme CN à utiliser, de la fiche atelier correspondante, du temps de cycle estimé ou encore des dates de production des pièces.

Si le responsable d’atelier a planifié les tôles à découper via le planificateur, les opérateurs reçoivent en plus le planning des programmes à lancer, avec les dates de début de coupe prévues.

Dans une utilisation d’Almacam avec la gestion du stock, les opérateurs machine peuvent choisir la tôle physique à utiliser (celle la plus accessible dans l’atelier). Il leur est aussi possible à l’issue de la découpe de déclarer les rebuts ou les pièces qui ne répondent pas aux normes de qualité.

L’utilisation des postes atelier procure une traçabilité complète des pièces produites. La charge de l’ensemble des machines de découpe d’un site de production est visualisée et planifiée dans un calendrier. Cela permet d’ajuster au mieux l’utilisation du parc machines et d’optimiser la production.

Une traçabilité complète des pièces produites et des tôles utilisées

Tout placement découpé est conservé avec les ressources qui ont permis de le produire. Pour répondre aux normes de qualité et de traçabilité, on peut ainsi retrouver facilement avec quelle machine et dans quelle tôle, telle ou telle pièce a été produite.

Par extension, il est possible de connaitre à tout moment l’état d’une commande : en cours de préparation, en cours de production, sur quelle(s) machine(s) ?

Un processus totalement intégré et sécurisé

Les tôles à couper, issues d’un placement, suivent un processus clair où le risque d’erreur n’a pas de place : envoi à la coupe du placement prêt à être découpé (dont le fichier CN est généré) puis déclaration successive de début et fin de coupe des tôles à couper issues de ce placement jusqu’à clôture de ce placement une fois toutes les tôles finies de découper.

A chaque étape, la base de données de production est mise à jour :

  • Réservation de la tôle physique lors de l’envoi à la coupe (optionnelle) ou lors de la déclaration de début de coupe.
  • Mise à jour des quantités de pièces produites en tenant compte des rebuts lors de la déclaration de fin de coupe.
  • Mise à disposition des chutes générées (utilisables pour réaliser d’autres placements) lors de la déclaration de fin de coupe.

Une flexibilité néanmoins nécessaire

Facilité pour découper une tôle sur une autre machine compatible en cas de panne de la machine initialement prévue.

Possibilité de choisir la tôle physique à utiliser par le programmeur (dans le cas où la matière est fournie par le donneur d’ordre par exemple) ou par l’opérateur machine qui choisira celle la plus accessible dans l’atelier.

Possibilité d’annuler chaque étape du processus en cas de mauvaise manipulation : annulation de l’envoi à la coupe, de la déclaration de début de coupe… et même de la clôture d’un placement.

Dans le cas de placements devant être produits en grande quantité, possibilité de réduire la multiplicité en annulant la découpe d’un certain nombre de tôles.

Modification du temps estimé d’une tôle à couper lors de la planification.

Possibilité de modifier la planification en temps réel pour insérer une commande urgente.

Ajustement du planning en fonction des aléas survenant lors de la découpe.

Des rôles personnalisables en fonction de l’organisation de l’atelier

Utilisation du planificateur par le responsable d’atelier pour planifier le travail des opérateurs machines.

… Ou une liberté plus grande laissée à ces opérateurs machine pour choisir l’ordre de découpe des tôles.

Personnalisation de l’environnement de travail (accès aux données et aux actions) en fonction du rôle de chaque utilisateur.

Mise à disposition sous forme numérique des informations nécessaires suivant le rôle de l’utilisateur : programme CN et fiche atelier permettant l’identification des pièces découpées pour l’opérateur machine.

Une utilisation simple et guidée

« Drag and drop » des tôles à découper sur le planificateur pour fixer les heures de début de coupe, ajuster les temps ou changer de machine.

Colorisation permettant d’identifier visuellement les tôles découpées, les tôles en cours de découpe ou les tôles à planifier.

Info-bulles donnant accès aux informations essentielles de la tôle à couper : nom du programme, matière, temps prévisionnel.

Des outils d’optimisation de la production et de pilotage de l’activité de découpe

Visualisation de la charge des machines au fil du temps permettant d’identifier les machines sous utilisées ou d’équilibrer la charge du parc.

Constatation des écarts entre temps estimés et temps réels permettant d’ajuster les paramètres de calcul de temps des machines.

Possibilité de générer des tableaux de bord basés sur les statistiques d’utilisation des machines.

De nombreux autres usages possibles

Planification automatique intelligente en fonction de contraintes de production : ordonnancement des tôles à découper en fonction du stockage des tôles utilisées (par matière ou format), en fonction des outils utilisés (cas du poinçonnage-grignotage), en fonction de dates de production au plus tôt et au plus tard, etc.

Possibilité de mettre en pause la découpe d’un programme pour la reprendre plus tard.

Gestion de la disponibilité des machines en fonction des horaires d’utilisation, des pannes, des arrêts pour maintenance, etc.

Principe de fonctionnement du poste atelier
Principe de fonctionnement du poste atelier avec planification

Contact

Produits complémentaires