Alma devient revendeur du logiciel de CAO SpaceClaimSMOPlus

Alma devient revendeur du logiciel de CAO Tôlerie / Mécanique SpaceClaimSMOPlus

Produits | Publié le 04/12/2019

Parce qu’il est indispensable de pouvoir associer un logiciel de CAO 3D performant à ses applications de FAO (découpe 2D, poinçonnage, pliage, etc.), Alma a choisi de proposer à ses clients SpaceClaimSMOPlus, la solution de CAO basée « modélisation directe » la plus intuitive pour la conception Tôlerie et Mécanique.

Fruit de la collaboration entre ANSYS et catalCAD, acteur historique de la CAO pour la tôlerie, le logiciel SpaceClaimSMOPlus se distingue par son extrême facilité d’utilisation et son prix très abordable.

Seul outil de CAO tôlerie 3D du marché conçu par des tôliers, SpaceClaimSMOPlus est destiné à tous les professionnels qui interviennent dans le développement de produits en tôle découpés-pliés, qu’ils soient ou non experts en CAO 3D. Le logiciel permet de concevoir à partir de zéro et/ou de récupérer, réparer, modifier, combiner de nombreux modèles CAO aux formats neutres ou natifs sans aucune ressaisie, et de réaliser le dépliage de ces pièces.

Accessible pour tous les services (avant-projets, devis, conception, analyses, méthodes, industrialisation, préparation, fabrication), SpaceClaimSMOPlus offre de nombreux avantages : CAO ouverte et communicante, conception descendante, dépliage le plus précis et complet du marché, réelle associativité bidirectionnelle 2D/3D, etc. Extrêmement rapide à prendre en main, le logiciel permet avec seulement quatre fonctions (Tirer, Déplacer, Combler, Combiner) de réaliser 80 % des conceptions.

SpaceClaimSMOPlus est utilisé par des grands noms de l’industrie parmi lesquels Schneider Electric, Alstom, Eiffage, Ford, Trumpf ou encore Mitsubishi Electric.

Les fonctionnalités avancées de SpaceClaimSMOPlus en tôlerie, chaudronnerie et mécanique, ainsi que son prix très compétitif permettront à Alma d’apporter une réponse adaptée aux attentes de tous ses clients en matière de conception et d’industrialisation.