webleads-tracker

Amélioration de l’algorithme de nettoyage pour l’import de fichiers DXF/DWG problématiques

Amélioration de l’algorithme de nettoyage pour l’import de fichiers DXF/DWG problématiques

Publié le 15/02/2021

La qualité des géométries DXF et DWG est un problème récurrent lorsqu’il faut exploiter des fichiers CAO pour la programmation en FAO. Certains fichiers demandent des opérations longues et fastidieuses afin que les géométries soient utilisables pour de la découpe. Cela peut être un problème dans les relations entre les sous-traitants et leurs clients qui leurs fournissent des fichiers DXF ou DWG. Les logiciels de FAO et les applications web d’Alma permettent d’éviter ce genre de problèmes car ils incluent des fonctions automatiques avancées de nettoyage de fichiers géométriques DXF et DWG. Celles-ci viennent d’être encore améliorées avec la mise à jour de l’algorithme “relink”.

Le logiciel Almacam et l’application web Nest&Cut sont capables de nettoyer automatiquement les fichiers DXF que les sous-traitants reçoivent de leurs clients afin de produire leurs commandes de pièces (ou que la production reçoit du bureau d’études). Par exemple l’algorithme « relink » reconstruit des polylignes en reliant des segments et des arcs déconnectés afin d’obtenir des contours de pièces bien définis, ce qui évite un travail manuel long et laborieux dans un logiciel de CAO.

Cette opération de reliage est parfois nécessaire à cause de problèmes d’export dans les logiciels de CAO qui peuvent ne pas créer de DXF avec des polylignes. Cela peut être dû à différentes causes : une CAO mal configurée, un bug dans l’export ou simplement au fait que le dessinateur ait dessiné la pièce à la main en 2D sans relier les éléments géométriques !

Dans Almacam 2.2 et la version actuelle de Nest&Cut, nous avons réalisé une mise à jour de l’algorithme de reliage qui le rend capable de relier même les éléments les plus petits : jusqu’à une taille de 1E-5 mm. Cette mise à jour permet à l’import de traiter les DXF les plus problématiques. La force de cet algorithme est d’être capable de reproduire les décisions de correction qui seraient prises par un humain expert, tout en s’exécutant instantanément.

Cet algorithme et d’autres, qui suppriment par exemple des éléments dupliqués ou les boucles sur le contour, permettent à Almacam et à Nest&Cut de faire gagner du temps quotidiennement aux utilisateurs lorsqu’ils importent des dessins depuis la CAO dans le but de produire en FAO.

Envie de tester par vous-même ? Vous pouvez essayer gratuitement (et sans carte de crédit) notre application web Nest&Cut pour tester ses capacités d’import : https://nestandcut.com/fr/